Reliques

Cette série de pièces est le fruit de mon travail lors de ma résidence à l'Ecole d'art du Beauvaisis en 2012.

Le mot relique à un double sens :

Dans son acception la plus courante, il désigne un morceau de corps, où encore d’étoffe, ayant appartenu à un saint, enchâssé dans un reliquaire aux ornements précieux, chargé de manifester la gloire et le prestige du saint.

Mais il peut également faire référence à une espèce vivante appartenant à un genre principalement représenté aujourd’hui par des fossiles. Par exemples, les limules, qui sont de grands arthropodes marins, peuvent être qualifiés de reliques.

J'ai travaillé à partir de plusieurs documents de base comme des photos de fossiles, de moteurs et des gravures d'ornements architecturaux, pour aboutir à une forme sculpturale que j'ai déclinée en série.

Mon intention était de synthétiser ces différentes sources d'inspiration pour aboutir à une forme cohérente, qui soit un intérmédiaire entre mécanique et organique.

 Cette forme de base, sorte de carapace, fait  référence au corps. L'exposition qui a suivi la résidence se tenant dans une crypte, ces sculptures au sol peuvent également être considérées comme des gisants.

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now